Garants : qui peuvent-ils être et quelles précautions doivent-ils prendre ?

Pastor Immobilier
À quoi faut-il faire attention lors de l’achat d’un appartement ? Conseils et critères pour la décision
avril 29, 2024
Agence immobilière à St-Tropez
Avantages de collaborer avec une agence immobilière à St Tropez
mai 29, 2024

Garants : qui peuvent-ils être et quelles précautions doivent-ils prendre ?

garant-location

De nos jours, c’est courant d’avoir des garants pour les contrats de prêt hypothécaire ou de location. Mais qui peut assumer ce rôle et quelles sont les précautions à prendre ? Assumer le rôle de plan B dans le remboursement des dettes d’un membre de la famille ou d’un ami peut entraîner des complications. Dans cet article, nous abordons le rôle d’un garant, ce qu’il faut pour être garant et quels sont ses droits. Nous expliquons également les principales précautions à prendre pour prendre une décision éclairée.

Qu’est-ce qu’un garant ?

Un garant est une personne qui s’engage à assumer la responsabilité d’une dette ou d’une obligation si le débiteur initial n’est pas en mesure de respecter ses engagements. En d’autres termes, le garant garantit le paiement de la dette en cas de défaillance du débiteur principal. En matière de crédit immobilier ou de location de biens immobiliers, le garant joue un rôle particulièrement important. En effet, lorsque le débiteur ne remplit pas toutes les conditions d’approbation du prêt ou de la location, un garant peut « sauver » la situation.

En outre, l’intervention des garants donne au créancier, ou au bailleur, une plus grande sécurité et une plus grande confiance. Si, pour une raison quelconque, le débiteur principal cesse de payer, le garant sera appelé à remplir cette obligation à sa place. Néanmoins, il n’est pas toujours facile de trouver un garant quand il s’agit de louer un logement. Dans ce cas, la meilleure solution est de s’adresser à un prestataire comme Cautioneo. Ce dernier peut non seulement se porter garant pour vous, mais également mettre en valeur votre dossier locataire. Ce qui le rend entièrement sécurisé pour votre nouveau propriétaire.

En outre, une équipe d’experts vous accompagne durant toutes les démarches sur https://www.cautioneo.com/garant-location/. On peut également s’assurer vérifier sur le portail en moins de 3 minutes si on est éligible pour profiter de ce dispositif ou non. Sinon, c’est possible de demander conseil à son siège au 165, avenue de Bretagne, 59000 Lille.

Types de garants

Lorsqu’on parle de garants, on peut en distinguer deux types : les garants de crédit et les garants de bail. Comme son nom l’indique, un garant de crédit est une personne qui prend la responsabilité du crédit d’un tiers et l’assume si cette personne ne peut pas payer. De même, un garant de location est une personne qui se charge de payer le loyer d’un tiers si celui-ci n’est pas en mesure de le faire. Dans les deux cas, les garants ne sont sollicités que si le débiteur ou le locataire est en défaut de paiement.

Qui peut se porter garant ?

Aucune règle ne détermine qui peut ou ne peut pas être garant. Tout le monde peut se porter garant, à condition que la banque l’accepte.

Quelles sont les conditions à remplir pour être garant ?

Les conditions à remplir pour être garant sont définies par la banque et peuvent varier. Cela dit, certains aspects sont communs, par exemple :

  • Avoir des revenus ;
  • La stabilité professionnelle ;
  • Disposer d’un patrimoine (mobilier et/ou immobilier) ;
  • Ne jamais avoir été déclaré insolvable ;
  • Avoir un historique bancaire favorable.

Les documents indispensables pour se porter garant

En ce qui concerne les documents à présenter pour devenir garant, ils varient également d’une banque à l’autre. Malgré cela, l’objectif principal est de pouvoir prouver que vous avez la capacité financière de supporter les mensualités, si le besoin s’en fait sentir. La banque ou le propriétaire peut donc vous demander les documents suivants :

  • Une pièce d’identité ;
  • Déclaration d’impôt sur le revenu des personnes physiques et avis d’imposition ;
  • Justificatif de revenus ;
  • Preuve de l’existence d’un bien mobilier ou immobilier à votre nom.